Quand les catholiques participent au mouvement d’émulation patriotique

Ngoc Anh
Chia sẻ
(VOVWORLD) - Au Vietnam, les catholiques sont au nombre de 5,9 millions. Beaucoup d’entre eux participent activement au mouvement d’émulation patriotique. C’est en tout cas ce qui ressort de la réunion du Comité national de solidarité catholique qui vient d’avoir lieu et dont l’objet était précisément de faire le bilan de ce mouvement depuis 2015.
Quand les catholiques participent au mouvement d’émulation patriotique - ảnh 1Photo: Ngoc Anh/VOV5

Si l’émulation patriotique est un vaste mouvement national, «toute la population s’unit pour instaurer une nouvelle ruralité, une urbanité moderne et assurer l’harmonie entre civisme et religion» est sa version destinée aux religieux, précise le père Trân Xuân Manh, président du Comité de solidarité catholique du Vietnam.

Quand les catholiques participent au mouvement d’émulation patriotique - ảnh 2Le père Trân Xuân Manh, président du Comité de solidarité catholique du Vietnam | Photo: TTXVN

«De nombreux quartiers catholiques ont été distingués pour leurs résultats remarquables en matière de développement de la production, de réduction de la pauvreté ou d’activités humanitaires. Plusieurs mères vietnamiennes héroïques sont catholiques, plusieurs familles méritantes de la nation le sont aussi : autant d’exemples de religieux qui vivent en harmonie avec la société », indique-t-il.

Les différentes antennes locales du Comité de solidarité catholique ont rivalisé d’initiatives pour encourager les fidèles à participer à l’édification de leurs localités et du pays.

Entre 2015 et 2020, 78 collectifs et particuliers catholiques ont obtenu des satisfecit remis par le Front de la Patrie du Vietnam et différents ministères pour leurs contributions au mouvement d’émulation patriotique. A Hung Trach, qui est une commune rattachée à la province centrale de Quang Binh, les catholiques ont eu l’idée de créer un partenariat étroit avec les non catholiques, comme nous l’explique Cao Viêt Thanh, un responsable villageois.

«En octobre 2017, deux quartiers du district de Bô Trach se sont jumelés et les administrateurs villageois ont largement couvert l’évènement sur leurs comptes Facebook », raconte-t-il. « Les habitants des deux quartiers, catholiques et non catholiques, se rencontrent régulièrement à l’occasion des fêtes et s’entraident dans la vie quotidienne».

Entre 2015 et 2020, deux Ordres du Travail, sept Ordres de la Grande union nationale et treize satisfecit du Premier ministre ont été attribués à des catholiques exemplaires, rappelle le père Nguyên Van Riên, vice-président et secrétaire général du Comité national de solidarité catholique.

«Le mouvement d’émulation patriotique dans le milieu catholique a enregistré des avancées importantes au cours des cinq dernières années. Dans les provinces de Hung Yên, Thai Binh, Phu Tho, Quang Nam, Dông Nai ou Binh Duong, les paroisses ont construit des maisons communautaires, des lieux de distraction, d’activités culturelles, artistiques ou sportives. D’ici à 2025, nous ferons en sorte que chaque année, les antennes locales du Comité de solidarité catholique signent des plans d’émulation», dit-il.

Le 1er mai 1980, la Conférence épiscopale du Vietnam avait envoyé aux catholiques une lettre commune, les appelant à «vivre l’Evangile au sein du peuple, à mettre en place un style de vie et une façon d’exprimer sa foi adaptés à la tradition de notre peuple». Aujourd’hui encore, les fidèles agissent suivant cette devise, pour que « la semence de la Bonne nouvelle du Christ continue de se développer et à porter des fleurs et du fruit sur la terre» vietnamienne.


Commentaires