IDE: l'année 2021 s’annonce prometteuse pour le Vietnam

Hông Vân
Chia sẻ
(VOVWORLD) - Le Vietnam, pays signataire de plusieurs accords de libre-échange bilatéraux et régionaux importants, devrait attirer un grand nombre d’investisseurs étrangers en 2021. La participation significative des entreprises étrangères à l’économie nationale a incité le gouvernement vietnamien à renforcer la politique d’attractivité du pays.
IDE: l'année 2021 s’annonce prometteuse pour le Vietnam - ảnh 1Beaucoup de multinationales telles que Apple, Foxconn et Luxshare  ont décidé de s’implanter ou de sous-traiter à des sociétés vietnamiennes notamment en raison de la stabilité politique et macro-économique du Vietnam et de l’Asie du Sud Est en général. Photo: vietnamnet.vn

Les signes encourageants

À la date du 20 décembre 2020, le Vietnam a attiré 28,5 milliards de dollars d’investissement direct étranger, soit 25% de moins qu’en 2019. Si cette diminution est l’une des conséquences de la crise sanitaire sur l’économie mondiale, les perspectives pour 2021 semblent cependant optimistes. 

Après une période d’interruption due à la pandémie, beaucoup d’entreprises étrangères basées au Vietnam ont repris leurs activités, a constaté le ministère du Plan et de l’Investissement. 60 sociétés ou multinationales ont notamment décidé de s’agrandir et des centaines d’autres ont mené des études de marché dans l’hypothèse de s’implanter au Vietnam.

En 2020, alors que la crise de Covid-19 a pénalisé les plus grandes économies, le Vietnam a impressionné le monde entier par sa croissance économique, l’une des plus élevées au monde. Beaucoup de multinationales telles que Apple, Foxconn et Luxshare  ont décidé de s’implanter ou de sous-traiter à des sociétés vietnamiennes notamment en raison de la stabilité politique et macro-économique du Vietnam et de l’Asie du Sud Est en général.

Les politiques incitatives

Afin de répondre aux exigences de la mondialisation, le Premier ministre vietnamien a ratifié la mise en chantier de dix-neuf nouvelles zones économiques qui seront situées sur les côtes littorales du pays. Une fois construites, ces zones représenteront 871 mille hectares.

En vigueur dès le début de 2021, les amendements de la loi sur l’investissement de 2020 devraient permettre d’accueillir un plus grand nombre et une plus grande variété de projets, qu’ils soient vietnamiens ou étrangers et offrir au gouvernement la possibilité de sélectionner les meilleurs d’entre eux.

La loi amendée supprime les formalités administratives entravant les activités des entreprises, garantit le même traitement à toutes les entreprises, quelles que soient leur taille et leurs activités, et énonce un certain nombre de mesures préférentielles. Elle autorise également les investisseurs à se lancer dans une dizaine de secteurs d’activités jusqu’alors interdits, offrant ainsi au plus grand nombre la possibilité de créer sa propre entreprise. Vu Hông Thanh, président de la commission économique de l’Assemblée nationale, explique :

«Compte tenu des besoins de développement de notre pays, nous avons décidé de réduire la liste des secteurs d’activités réglementées et/ou soumises à autorisation. Il est essentiel de veiller à ce que les différentes mesures prises en faveur des entreprises soient conformes au dispositif légal. Les autorités doivent contrôler que les investisseurs respectent leurs engagements.»

Conformément à la loi amendée, les bénéficiaires des politiques préférentielles seront : les startups, les entreprises innovantes, les laboratoires d’idées et les instituts de recherches spécialisés dans les nouveaux matériels, les énergies renouvelables, l’informatique et les contenus numériques. Ces mesures visent à inviter les investisseurs à s’implanter durablement au Vietnam et à encourager les entreprises étrangères à participer aux grands projets du gouvernement vietnamien.

Commentaires