Singapour : Ouverture de la conférence des officiels de haut rang de l’ASEAN

Chia sẻ
(VOVWORLD) - Des officiels de haut rang de l’ASEAN se sont réunis ce mardi à Singapour pour préparer la 51è Conférence des ministres des Affaires étrangères des pays membres (AMM51) ainsi que des réunions connexes, qui dureront jusqu’au 4 août.
Singapour : Ouverture de la conférence des officiels de haut rang de l’ASEAN - ảnh 1 Photo VOV

La délégation vietnamienne est conduite par Nguyên Quôc Dung, vice-ministre des Affaires étrangères.

Lors de cette réunion, les pays aséaniens ont convenu de renforcer la coopération entre l’ASEAN et ses partenaires, pour la paix et la stabilité de la région. Ils se sont entendus sur la réforme des modalités d’organisation des sommets et des conférences ministres des Affaires étrangères de l’ASEAN et de ses partenaires (ASEAN + 1). Les officiels de haut rang de l’ASEAN ont également débattu sur l’organisation d’une réunion de haut niveau avec ses partenaires, sur la création de partenariats avec certains pays hors-ASEAN ainsi que sur des initiatives visant à consolider le Sommet de l’Asie de l’Est (EAS). Les demandes d’adhésion de l’Iran et de l’Argentine d’adhérer au  traité d’amitié et de coopération en Asie du Sud-Est (TAC) ont été examinées.

Dans son allocution, le vice-ministre vietnamien Nguyên Quôc Dung a affirmé le souhait du pays de collaborer étroitement avec les autres membres de l’ASEAN afin de concrétiser les mesures prioritaires pour cette année ainsi que les objectifs relatifs à la Vision de l’ASEAN pour 2025.

Les officiels ont demandé à l’ASEAN et à la Chine d’observer pleinement la Déclaration sur la conduite des parties en mer Orientale (DOC), et ce afin de parvenir rapidement à un Code de conduite (COC) dans cette zone maritime.

Le diplomate vietnamien a sur ce sujet exprimé sa préoccupation vis-à-vis des récentes évolutions dans la région, en faisant référence aux violations de la DOC qui entravent les négociations du COC. Il a appelé tous les pays membres de l’ASEAN à s’unir et à contribuer activement au maintien de la paix, de la stabilité, de la sécurité, de la sûreté et de la liberté de navigation maritime et aérienne en mer Orientale.

Ce mardi toujours, le comité du Traité intitulé « Pour une ASEAN sans arme nucléaire » (SEANWFZ) s’est réuni à Singapour. A cette occasion, les ministres des Affaires étrangères de l’ASEAN ont insisté sur la nécessité d’une application efficace du traité en question, pour la période 2018-2022. Ils ont par ailleurs appelé les pays détenteurs d’armes nucléaires à participer au protocole de ce traité.

Commentaires