Questions aux ministres: le gouvernement incite les investisseurs dans l’agriculture

Vinh Phong
Chia sẻ
(VOVWORLD) - Les séances de questions-réponses ont commencé ce mercredi à l’Assemblée nationale avec le ministre de l’Agriculture et du Développement rural Nguyên Xuân Cuong.
Questions aux ministres: le gouvernement incite les investisseurs dans l’agriculture - ảnh 1 Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural Nguyên Xuân Cuong - Photo VGP/Nhat Bac

Pham Thi Thu Trang, député de la province de Quang Ngai (centre), l’a questionné sur le rôle des entreprises et les politiques incitatives du gouvernement dans l’agriculture. En 2018, le gouvernement a promulgué l’arrêté numéro 57 pour encourager le secteur privé à investir dans l’agriculture. Le ministère de l’Agriculture et du Développement rural travaillera avec l’Assemblée nationale sur le projet de loi d’investissement public-privé afin d’attirer davantage d’investisseurs.  

«Les entreprises et les coopératives sont les acteurs principaux de la production agricole au Vietnam. Après l’entrée en vigueur de l’arrêté numéro 57, le nombre d’entreprises ayant investi dans l’agriculture est passé de 3.000 à 12.000 en trois ans. Des grands groupes comme TH, Vinamilk et FLC ont également augmenté leurs investissements», a souligné Nguyên Xuân Cuong.

Nguyên Xuân Cuong a fait savoir que le bilan du programme sur l’instauration de la nouvelle ruralité était positif. Dix ans après sa mise en œuvre, la quasi-totalité de la population a accès à l’électricité et les infrastructures rurales ont été largement modernisées. Les conditions de vie des habitants se sont améliorées dans l’ensemble du pays. Les critères sur la protection de l’environnement n’ont pas été remplis. La connexion dans la production agricole est encore faible.            

«Au cours de la période 2021-2025, le gouvernement s’appliquera à résoudre les faiblesses de la période précédente. L’augmentation de la productivité et de la compétitivité, la vie culturelle et sociale, la protection de l’environnement seront nos priorités», a-t-il dit.

2019 a été une année difficile pour l’agriculture vietnamienne en raison de multiples épidémies et catastrophes naturelles. Le Vietnam est cependant parvenu à en réduire les impacts et à maintenir la croissance d’exportation.

Commentaires