Mauvaise réception de l’annonce des États-Unis sur le conflit Palestine-Israël

Chia sẻ
(VOVWORLD) - A la tribune du Conseil de sécurité des Nations Unies le 23 juillet, Jason Greenblatt, représentant spécial de Donald Trump pour les négociations internationales, a rejeté l’idée que le droit international doive nécessairement servir de fondation à un futur accord de paix israélo-palestinien, affirmant que les deux parties interprètent différemment ce dernier.

L’ambassadeur allemand aux Nations Unies Christoph Heusgen a décrit cette déclaration comme « arbitraire » et a réaffirmé que les résolutions de l’ONU constituaient l’unique solution crédible dans les conflits Palestine-Israël. La représentante britannique Karen Pierce a pour sa part expliqué que tous les pays « avaient la responsabilité » d’appliquer ces résolutions. L’ambassadeur français Nicolas de Rivière a souligné que la France poursuivait « les solutions agréées par la communauté internationale », une position partagée par le vice-représentant de la Chine, Wu Haitao.

Commentaires