Le Premier ministre soudanais sous la surveillance de l’armée après le coup d’État

Chia sẻ
(VOVWORLD) - Le Premier ministre soudanais Abdallah Hamdok a été ramené chez lui le 26 octobre à Khartoum et reste «sous surveillance renforcée» au lendemain d'un coup d'État mené par le chef de l'armée, le général Abdel Fattah al-Burhane, a annoncé le bureau du Premier ministre.
Le Premier ministre soudanais sous la surveillance de l’armée après le coup d’État - ảnh 1Le Premier ministre soudanais Abdallah Hamdok lors d'un point presse à la capitale Khartoum, le 15 août 2021. Photo : Xinhua/TTXVN

Lors du coup d’État du 25 octobre, l’armée soudanaise a arrêté les membres du gouvernement et le Premier ministre a été placé sous surveillance dans la résidence du général en chef.

«Ce que nous avons fait n'est pas un coup d'État militaire, mais plutôt une rectification du cours de la révolution», a déclaré le commandant de l'armée soudanaise Abdel Fattah al-Burhan.

Et de poursuivre: «nous formerons le prochain gouvernement d'une manière qui donne satisfaction à tous les Soudanais et représente tous les États».

Les ambassades du Soudan dans 12 pays dont celles aux États-Unis, aux Émirats Arabes Unis, en Chine et en France ont fait savoir qu’elles n’acceptaient pas la prise de contrôle militaire.

L’administration du président américain Joe Biden a annoncé envisager des sanctions financières. L’Union européenne a condamné ce coup d’État et menacé de suspendre son soutien financier au Soudan si les militaires ne renoncaient pas à leur coup de force.

Commentaires