La Syrie rate une échéance sur ses armes chimiques

Chia sẻ
(VOVworld ) – La Syrie n'a pas respecté la date butoir du 27 avril qu'elle s'était elle-même fixée pour le transfert ou la destruction de son stock d'armes chimiques, selon les chiffres de l'Onu qui salue tout de même les progrès de l'opération.

(VOVworld ) – La Syrie n'a pas respecté la date butoir du 27 avril qu'elle s'était elle-même fixée pour le transfert ou la destruction de son stock d'armes chimiques, selon les chiffres de l'Onu qui salue tout de même les progrès de l'opération. D'après les Nations unies, le pays détient désormais un peu moins de 8% de son arsenal chimique. L'Onu avait à l'origine donné à la Syrie jusqu'au 30 juin pour la destruction de son stock mais, après avoir laissé passer plusieurs échéances intermédiaires, Damas avait promis de s'en débarrasser avant le 27 avril. Selon Sigrid Kaag, qui dirige la mission conjointe de l'Onu et de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC), le gouvernement syrien peut encore respecter la date du 30 juin.Celui-ci a par ailleurs appelé la Syrie à détruire le stock restant "dans les plus brefs délais". Gouvernement et rebelles s'accusent mutuellement d'attaques chimiques en Syrie.

Commentaires